Logo money-net.ch

Vue d'ensemble

Some text
Nom Dernier +/- +/-% Date/Heure
SMI 9'023.96 +109.82 +1.23% 18.01.2019
SPI 10'525.14 +116.20 +1.12% 18.01.2019
SLI Swiss Leader Pr 1'401.57 +20.92 +1.52% 18.01.2019

Chart SMI

Top/Flop SMI

Some text
Nom +/-%
Sika N +3.68%
Geberit N +2.60%
CieFinRichemont N +2.50%
Julius Baer Grp N +2.28%
ABB N +2.26%
Some text
Nom +/-%
Swisscom N -0.08%

News

  • 18.01.2019 Bourse Zurich: le SMI finit sur une note positive au-dessus des 9000 points

    Bourse Zurich: le SMI finit sur une note positive au-dessus des 9000 points

    18.01.2019 | 18:15:00

    Zurich (awp) - La Bourse suisse a nettement progressé vendredi, avec une quatrième séance de hausse cette semaine (lundi seule séance négative). Le SMI a terminé tout près de son plus haut du jour, au-dessus de la barre des 9000 points, un niveau encore inédit cette année.

    A New York, Wall Street gagnait du terrain en matinée, soutenue par l'espoir d'une détente dans la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine, dans le sillage d'informations sur un éventuel abaissement des tarifs douaniers américains.

    Ces informations du Wall Street Journal, évoquant une possible suppression de tout ou partie des tarifs douaniers punitifs de Washington sur les importations en provenance de Chine, avaient déjà permis à la Bourse de New York de clôturer en hausse jeudi.

    Sur le front macroéconomique, moins suivie par les marchés mais également facteur de hausse des indices, la production industrielle est restée ferme en décembre, progressant un peu au-dessus des prévisions des analystes, selon les chiffres de la Réserve fédérale.

    De nombreux autres indicateurs économiques américains n'ont pas été publiés ces dernières semaines en raison du "shutdown", la fermeture partielle des administrations fédérales liée à un blocage politique sur le budget entre la Maison Blanche et les démocrates depuis 28 jours.

    Le renchérissement moyen en Suisse s'est établi à 2,4% l'an dernier. Dans la nuit, Pékin a revu à la baisse le rythme de la croissance de l'Empire du Milieu en 2017. Tokyo de son côté a fait le point sur une inflation robuste en 2018, quoique modeste sur le mois de décembre.

    Le SMI a fini en hausse de 1,23% à 9023,96 points, avec un plus haut à 9024,39 points et un plus bas à 8964,85 points. Le SLI a gagné 1,52% à 1401,57 points et le SPI 1,12% à 10'525,14 points. Sur les 30 valeurs vedettes, trois seulement ont reculé.

    Les perdants sont Dufry (-3,8%), Vifor (-1,2%) et Sonova (-0,3%). L'exploitant de boutiques hors-taxe perd un directeur financier apprécié de la communauté des analystes, dans le cadre d'une plus ample réorganisation.

    Le podium du jour se compose de la volatile AMS (+5,1%), Sika et Temenos (chacun +3,8%).

    Aux bancaires, Julius Bär (+2,4%) a nettement progressé après l'annonce d'un remaniement de sa direction générale avec de nouveaux responsables régionaux. Credit Suisse (+2,2%) et UBS (+1,8%) ont aussi eu le vent en poupe.

    La banque aux trois clés dévoilera ses résultats trimestriels mardi prochain. Les objectifs de croissance devraient avoir souffert de l'ambiance morose sur les marchés, surtout en décembre. L'activité de la clientèle et l'appétit au risque des investisseurs risque d'en avoir subi les conséquences négatives. Les analystes s'attendent donc à un trimestre difficile pour UBS et pour les grandes banques en général.

    Les poids lourds ont plutôt freiné l'indice: Roche a gagné 0,5%, Nestlé 0,6% et Novartis 0,9%.

    Parmi les valeurs les plus recherchées, Logitech (+2,5%) publiera ses chiffres pour le 3e trimestre mardi. Les analystes s'attendent à de solides résultats. Les jeux vidéo devraient avoir continué à porter les ventes du groupe, tout comme les systèmes de vidéo-conférence, alors que les haut-parleurs portables risquent d'avoir souffert.

    Le spécialiste genevois de l'inspection SGS (+1,9%) publiera ses résultats annuels mardi. Là aussi, les analytes tablent sur de solides données, portées par la croissance organique. Ils prévoient une amélioration des marges. Au chapitre des inconnues figurent les effets sur les activités de SGS de l'affaiblissement de la conjoncture globale ainsi que les incertitudes autour du différend commercial sino-américain et du Brexit.

    Sur le marché élargi, l'équipementier du bâtiment Zehnder (+0,1%) n'est pas parvenu l'an dernier à combler les attentes des analystes en termes de ventes. BB Biotech (-1,7%) est tombé dans le rouge sur la même période.

    Tornos (+6,4%), Arbonia (+3,4%), Galenica (+2,1%) et Komax (+1,3%) dévoileront tous des résultats partiels mardi. Interroll (+2,5%) fera de même, mais lundi déjà.

    rp/al

    Imprimer
  • 18.01.2019 Londres bondit de 1,95%, espoir d'apaisement sino-américain

    Londres bondit de 1,95%, espoir d'apaisement sino-américain

    18.01.2019 | 17:52:29

    Londres (awp/afp) - La Bourse de Londres a terminé vendredi en forte hausse de 1,95%, dopée par l'espoir d'une entente entre Américains et Chinois pour résoudre leur querelle commerciale.

    A la clôture, l'indice FTSE-100 des principales valeurs a grimpé de 133,41 points pour terminer à 6.968,33 points. Il a gagné 0,72% sur l'ensemble d'une semaine rendue turbulente par les rebondissements des discussions politiques autour du Brexit au Royaume-Uni.

    "Les marchés mondiaux profitent d'une belle fin de semaine, espérant une avancée dans les négociations commerciales sino-américaines", a expliqué Joshua Mahony, analyste chez IG.

    "L'humeur des marchés a été soutenue par la publication d'un article du Wall Street Journal, qui a évoqué des discussions au sein de l'administration américaine à propos d'un allègement possible des droits de douane actuellement imposés sur les importations chinoises", a précisé l'analyste.

    L'agence Bloomberg a rapporté en outre que la Chine avait proposé aux Etats-Unis de fortement gonfler ses importations de biens américains pendant six ans, ce qui a embelli d'autant plus l'humeur boursière.

    Parfois chahuté cette semaine, le secteur de la gestion d'actifs a été particulièrement dynamique vendredi: Prudential a bondi de 3,73% à 1.503 pence, Hargreaves Lansdown de 3,53% à 1.834,50 pence et Standard Life Aberdeen de 2,78% à 269,70 pence.

    Les banques ont aussi passé une belle journée, RBS grimpant de 3,59% à 245,50 pence, Standard Chartered de 3,43% à 623,70 pence, Barclays de 3,42% à 165,86 pence et Lloyds Banking Group de 3,33% à 58 pence.

    L'optimisme quant aux discussions sino-américaines a en outre dopé les cours du pétrole et des métaux industriels, soutenant les actions de ceux qui en font commerce: parmi les majors pétrolières, Royal Dutch Shell (action "B") est montée de 2,89% à 2.389 pence et BP de 2,41% à 523,30 pence, tandis que du côté des compagnies minières, Antofagasta s'est élevée de 3,79% à 854,80 pence et Glencore de 2,58% à 297,75 pence.

    A noter aussi la bonne performance du BTP qui a confirmé sa très bonne semaine: Barratt Developments s'est solidifié de 3,56% à 535 pence, Persimmon de 3,46% à 2.395 pence et Taylor Wimpey de 3,21% à 167,20 pence.

    Les deux seules baisses significatives de la journée ont été subies par le spécialiste de l'or Fresnillo (-1,47% à 887,60 pence), affecté par un repli des cours du métal jaune, et par le supermarché en ligne Ocado (-1,91% à 883 pence).

    Le secteur aérien n'a pas été en très grande forme toutefois non plus, en comparaison de la montée d'ensemble de l'indice vedette. Il a souffert de l'avertissement sur résultat publié par Ryanair qui a prévenu d'une intensification de la concurrence tarifaire entre les compagnies.

    En conséquence, EasyJet n'a grappillé que 0,26% à 1.172 pence et IAG (compagnies British Airways, Iberia, etc.) que 0,42% à 618,40 pence.

    pn/jug

    Imprimer
  • 18.01.2019 Bourse Zurich: le SMI conserve le cap en fin de semaine

    Bourse Zurich: le SMI conserve le cap en fin de semaine

    18.01.2019 | 11:30:00

    Zurich (awp) - La Bourse suisse conservait ses gains initiaux vendredi à l'approche de la mi-journée, alors que semble se profiler un apaisement de la bisbille commerciale sino-américaine.

    La presse spécialisée outre-Atlantique s'est fait l'écho de propos attribués au ministre des finances Steven Mnuchin, selon lesquels le responsable pencherait pour un allègement voire une éradication des droits douanes additionnels pour les biens chinois importés.

    Sur le front conjoncturel, le renchérissement moyen en Suisse s'est établi à 2,4% l'an dernier. Dans la nuit, Pékin a revu à la baisse le rythme de la croissance de l'Empire du Milieu en 2017. Tokyo de son côté a fait le point sur une inflation robuste en 2018, quoique modeste sur le mois de décembre.

    A 11h08 le Swiss Market Index (SMI) prenait 0,62% à 8969,38 points, le Swiss Leader Index (SLI) 0,88% à 1392,82 points et le Swiss Performance Index (SPI) 0,57% à 10'468,28 points. Sur les trente principaux titres de la place zurichoise, seuls quatre reculaient et tous les autres progressaient.

    Sika (+2,7%) caracolait en tête d'indice, sans indication particulière, devant la volatile AMS (+2,4%) et Temenos (+2,0%).

    Vifor (-1,4%), Swisscom (-0,8%), Dufry (-0,7%) et Sonova (-0,4%) constituaient les malheureuses exceptions à la tendance d'ensemble. L'exploitant de boutiques hors-taxe perd un directeur financier apprécié de la communauté des analystes, dans le cadre d'une plus ample réorganisation.

    Julius Bär (+1,4%) aussi remanie sa direction générale avec de nouveaux responsables régionaux. Credit Suisse (+1,4% aussi) et UBS (+1,2%) affichaient un optimisme radieux.

    Les poids lourds en revanche pesaient sur l'ambiance, Roche grappillant 0,1%, Nestlé et Novartis 0,2%.

    Sur le marché élargi, l'équipementier du bâtiment Zehnder (-0,6%) n'est pas parvenu l'an dernier à combler les attentes des analystes en termes de ventes. BB Biotech -2,6% est tombé dans le rouge sur la même période.

    jh/fr

    Imprimer
  • 18.01.2019 Bourse Zurich: le SMI tente de garder le cap en fin de semaine

    Bourse Zurich: le SMI tente de garder le cap en fin de semaine

    18.01.2019 | 09:30:07

    Zurich (awp) - La Bourse suisse a débuté son ultime séance de la semaine sur des gains sensibles, dans le sillage d'une clôture positive jeudi soir à Wall Street, suite à des échos de presse sur un éventuel règlement du conflit commercial entre la Chine et les Etats-Unis.

    Mirabaud rappelle dans un commentaire matinal que la session du jour sera marquée par une grande échéance Eurex, traditionnellement propice à une recrudescence du niveau des échanges.

    Sur le front conjoncturel, le renchérissement moyen en Suisse s'est établi à 2,4% l'an dernier. Dans la nuit, Pékin a revu à la baisse le rythme de la croissance de l'Empire du Milieu en 2017. Tokyo de son côté a fait le point sur une inflation robuste en 2018, quoique modeste sur le mois de décembre.

    A 09h13, le Swiss Market Index (SMI) prenait 0,71% à 8977,50 points, le Swiss Leader Index (SLI) 0,92% à 1393,40 points et le Swiss Performance Index (SPI) 0,68% à 10'483,42 points. Sur les trente principaux titres de la place zurichoise, seuls Swisscom et Sonova s'inscrivaient dans le rouge. Nestlé hésitait sur la direction à suivre et tous les autres progressaient.

    L'exploitant de boutiques hors-taxe Dufry (+0,4%) se situait dans le ventre mou du classement, après avoir lancé le chantier d'une réorganisation.

    Aux bancaires, Julius Bär (+2,0%) remanie sa direction générale avec de nouveaux responsables régionaux. Credit Suisse (+1,4%) et surtout UBS (+2,0%) affichaient un optimisme radieux.

    Si le poids lourds par excellence Nestlé (+0,02%) freinait la progression de l'indice, ses dauphins pharmaceutiques Roche et Novartis (+0,7% chacun) suivaient le courant.

    Sur le marché élargi, l'équipementier du bâtiment Zehnder (-2,0%) n'est pas parvenu l'an dernier à combler les attentes des analystes en termes de ventes. BB Biotech -0,4% est tombé dans le rouge sur la même période et Hypo Lenzburg (-0,9%) a vu son bénéfice net raboté par des correctifs de valeur et une accélération des dépenses.

    Panalpina (+2,4%) profitait encore de l'appel d'air consécutif au dépôt d'une offre de rachat par le danois DSV. Credit Suisse a relevé la recommandation pour le titre du logisticien à "neutral".

    jh/fr

    Imprimer
  • 18.01.2019 Londres profite d'espoirs sur le commerce

    Londres profite d'espoirs sur le commerce

    18.01.2019 | 09:22:19

    Londres (awp/afp) - La Bourse de Londres évoluait en hausse de 0,72% vendredi, portée par un regain d'optimisme quant à l'amélioration des relations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis.

    Vers 08H20 GMT, l'indice FTSE-100 des principales valeurs prenait 49,02 points à 6.883,94 points.

    Le marché britannique se reprenait après avoir connu deux séances de baisse sur fond de grande incertitude politique au Royaume-Uni depuis le rejet de l'accord sur le Brexit par le Parlement britannique.

    Les investisseurs étaient encouragés par des informations de presse "suggérant que le secrétaire au Trésor Mnuchin a proposé à la Chine une baisse des droits de douane pour pousser Pékin au compromis", soulignent les analystes chez Accendo Markets.

    Le secteur minier profitait de ces espoirs, puisqu'il aurait tout à gagner d'un apaisement des tensions commerciales qui pèsent sur l'économie de la Chine, premier importateur au monde de métaux. Anglo American prenait 1,72% à 1.820,80 pence, Glencore 1,72% à 292,25 pence et Rio Tinto 0,53% à 3.917,50 pence.

    Les compagnies pétrolières bénéficiaient du même mouvement, les cours du brut étant soutenus par l'optimisme sur le commerce. BP gagnait 0,55% à 513,80 pence et Royal Dutch Shell (action "B") 0,95% à 2.344,00 pence.

    En revanche, le secteur aérien était à la peine, après le nouvel avertissement sur résultat de la compagnie irlandaise Ryanair qui souffre d'une baisse des tarifs sur un marché très concurrentiel.

    Le titre de la société irlandaise perdait 1,26% à 9,89 euros à la Bourse de Dublin. A Londres, la compagnie Easyjet était à la peine (-2,18% à 1.143,50 pence), tout comme le groupe IAG, propriétaire de British Airways, qui perdait 0,23% à 614,40 pence.

    jbo/jul

    Imprimer
  • 18.01.2019 Principales informations avant-Bourse

    Principales informations avant-Bourse

    18.01.2019 | 08:51:15

    (revoici avec cours devises)

    Zurich (awp) - Ci-dessous, résumé des principales informations économiques et financières:

    INDICES BOURSIERS
    - SMI avant-Bourse:          +0,41% à   8950 points (à 08h20)
    - SMI (jeudi):               +0,45% à   8914,14 points
    - SLI (jeudi):               +0,45% à   1380,65 points
    - SPI (jeudi):               +0,48% à 10'408,94 points
    - CAC 40 (jeudi):            -0,34% à   4794,37 points
    - Dax (jeudi):               -0,12% à 10'918,62 points
    - FTSE-100 (jeudi):          -0,40% à   6834,92 points
    - Dow Jones (jeudi):         +0,67% à 24'370,10 points
    - Nasdaq Comp (jeudi):       +0,71% à   7084,46 points
    - S&P 500 (jeudi):           +0,76% à   2635,96 points
    - Nikkei (vendredi):         +1,29% à 20'666,07 points
    AMBIANCE
    - entame vigoureuse attendue, détente sur le front commercial
    NOUVELLES D'ENTREPRISES
    SMI/SLI:
    - Julius Bär nomme Alain Ucari responsable pour l'Afrique et la Turquie
                 Régis Burger responsable pour le Moyen-Orient
    - Dufry se réorganise au niveau géographique avec quatre divisions
            Yves Gerster devient CFO, Roger Fordyce membre de la direction
            prévoit de nouvelles petites acquisitions cette année
    SPI:
    - BB Biotech 2018: perte de près de 471 mio CHF (2017: bénéfice de 688 mio CHF)
    - Hypo Lenzburg 2018: bénéfice net de 20,8 mio francs (2017: 22,1 mio francs)
                          dividende de 110 francs (2017: 110 francs + 40 francs)
    - Zehnder 2018: chiffre d'affaires de 602,3 mio EUR (consensus AWP: 606,8 mio)
               CFO: léger mieux au niveau opérationnel au 2e semestre
                    environnement toujours exigeant en 2019
    - Nebag: dividende de 0,50 franc par action (année précédente: 0,80 franc)
    PME/SOCIÉTÉS NON COTÉES 
    - Glencore réorganise la direction de sa filiale Katanga
    SMI/SLI/SPI/PME/SOCIÉTÉS NON COTÉES JEUDI
    - Wisekey 2018: chiffre d'affaires provisoire 53 (43,1) millions de dollars
              2019 sera une année de forte prestation opérationnelle
    - Acron Helvetia I fixe le prix de ses nouvelles actions
    - SHL prévoit une nouvelle assemblée générale extraordinaire
    - EuroAirport: cap des 8 millions de passagers franchi l'an dernier
    - UBP 2018: apports nets d'actifs de 7,3 mrd CHF
                masse sous gestion 126,8 (125,3) mrd CHF
    - Tribunal fédéral: peine définitive pour les dirigeants d'Alkopharma
    - Manor: Jérôme Gilg succède à Stéphane Maquaire à la tête de l'enseigne
    - Swisscard propose le système de paiement sans contact de Swatch
    NOUVELLES D'ENTREPRISES/ÉCONOMIQUES/ASSEMBLÉES GÉNÉRALES ATTENDUES
    11:00  Commerzbank Suisse: présentation de l'étude 'Big Data, 
           Smart Data', Zurich
    PRESSE JEUDI
    - Roche retire ses activités de sécurité des médicaments de Grande-Bretagne
      Wall Street Journal
    PRESSE DU JOUR
    - ras
    DONNÉES MACROÉCONOMIQUES SUISSES ET INTERNATIONALES
    jeudi: 
    - France: le patrimoine net des ménages a augmenté de 3,8% en 2017
    - USA: l'activité manufacturière augmente dans la région de 
           Philadelphie (janvier)
           baisse des allocations hebdomadaires au chômage
    aujourd'hui:
    (à 08h50)
    - EUR/CHF: 1,1328
    - USD/CHF: 0,9940
    - future Conf: - (jeudi: +2 pb à 157,56%)
    - taux au comptant: - (jeudi: -0,141%)
    - OFS: indice PPI (total) en décembre -0,6% sur un mois, +0,6% sur un an
    - Japon: accélération de l'inflation en 2018, fin d'année médiocre
    - La Chine révise à la baisse son taux de croissance en 2017
    DIVERS
    jeudi après-midi:
    Suisse:
    - WEF 2019: Theresa May annule sa participation pour se consacrer au Brexit
    international:
    - Espagne: ralentissement de la croissance du tourisme en 2018
    - Acier: l'UE va rendre définitives des mesures contre les effets des taxes US
    aujourd'hui:
    Suisse:
    - Echéance Eurex
    - Bombardier défend son nouveau train à deux étages "FV-Dosto"
    international:
    - Donald Trump annule le déplacement de la délégation américaine à Davos
    plus tard:
    - prochaine échéance Eurex: 15 février 
    - Offre d'achat:
      Ceva: CMA CGM SA offre 30 francs par actions
      (publication du prospectus reportée au 28 janvier
       par la Copa)
    - prochaines cotations sur SIX:
      Alcon (séparation de Novartis, cotation prévue au S1 2019)
    - prochaines décotations sur SIX:
      Goldbach (après rachat par Tamedia, au plus tard début 2019)
    HORS DIVIDENDE
    aujourd'hui: 
    - ras
    plus tard:
    - ras
    RATING DE CRÉDIT
    - ras
    EMPRUNTS
    jeudi:
    - l'Alberta lève 325 millions de francs à 0,375%, échéance 2029
    - CIBC lève 100 millions de francs à 0,6%, échéance 2025
    - ABB lève 430 millions de francs en deux tranches
    aujourd'hui: 
    - ras
    ANNONCES DE PARTICIPATIONS:
    - Geberit: Marathon détient 2,9997%, Blackrock 4,77%
    - Santhera: le groupe Bertarelli réduit ses parts à 7,12%
    - Adecco: Blackrock annonce une participation de 5,19%
    - Allreal: Blackrock monte à 5,01%
    - Galenica: Norges Bank détient une participation de 3,06%
    

    al/buc

    Imprimer
  • 18.01.2019 Bourse Zurich: le SMI attendu en hausse, dans le sillage de Wall Street

    Bourse Zurich: le SMI attendu en hausse, dans le sillage de Wall Street

    18.01.2019 | 08:49:04

    Zurich (awp) - La Bourse suisse devrait entamer la dernière séance de la semaine en hausse, dans le sillage des gains affichés la veille par Wall Street, suite aux espoirs quant à un règlement du conflit commercial entre la Chine et les Etats-Unis. Ces derniers ont permis à la Bourse de Tokyo de clôturer en forte hausse de 1,29% à 20'666,7 points.

    Les principaux indices américains ont clôturé jeudi en nette hausse, malgré un début de séance dans le rouge, les courtiers s'étant mis en mode prises de bénéfice, note vendredi la Banque Mirabaud dans son commentaire matinal. Le rebond est intervenu suite à des informations du Wall Street Journal selon lesquelles le Secrétaire au trésor Steven Mnuchin serait favorable à une levée partielle ou totale des droits de douane imposés aux importations chinoises afin de sortir le conflit commercial de l'impasse.

    Les principaux indices ont même gagné jusqu'à 1% avant de baisser quand un porte-parole du trésor a démenti que M. Mnuchin ait tenu de tels propos. Reste que les 3 principaux indices américains sont parvenus à aligner une 8e séance de hausse sur les 10 dernières.

    Du côté des statistiques économiques l'indice de la Fed de Philadelphie (Philly Fed) a bondit de façon inattendue à 17 contre 9,1 en décembre, marquant ainsi une nette accélération de la croissance manufacturière. Le consensus ne visait qu'une légère embellie. Ce vendredi, les courtiers analyseront de près l'indice de confiance du consommateur de l'Université du Michigan pour le mois de janvier.

    A 08h25, l'indice SMI avant-Bourse calculé par Julius Bär gagnait 0,41% à 8950,82 points. Les valeurs vedettes s'affichaient en hausse entre 0,4 et 0,6%.

    Julius Bär a annoncé se dote d'une nouvelle équipe dirigeante pour ses affaires en Afrique et au Moyen-Orient. Le gestionnaire de fortune zurichois a nommé avec effet immédiat à Dubaï Régis Burger, en tant que responsable de la région Moyen-Orient. Basé à Monaco et Zurich, Alain Ucari, prend lui la tête du secteur Afrique et Turquie.

    Les poids lourds de la cote, Nestlé (+0,3%), Novartis (+0,4%) et Roche (+0,3%) évoluaient dans la tendance générale. Parmi les cycliques, ABB (+0,5%), Adecco (+0,5) et LafargeHolcim (+0,4%) se montraient légèrement plus fermes.

    Dufry (+0,9%), qui a annoncé la poursuite de sa réorganisation en simplifiant sa présence géographique afin de mieux répondre aux besoins du marché, a également fait part de la nomination d'un nouveau directeur financier en la personne d'Yves Gerster. Le spécialiste bâlois du commerce hors taxe crée une nouvelle division, Europe & Afrique, regroupant les actuelles entités Europe du Sud & Afrique.

    Sur le marché élargi, les courtiers se pencheront en particulier sur le fournisseur de matériel d'aération et de chauffage Zehnder, lequel a engrangé l'an dernier un chiffre d'affaires de 602,3 millions d'euros, en hausse de 3,4% sur un an. Le groupe argovien indique toutefois dans son compte-rendu non audité avoir éprouvé des difficultés croissantes sur la seconde moitié de l'année.

    vj/jh

    Imprimer

Indicateurs

Some text
Nom Dernier Tend.
SMI 9'023.96
DAX 11'205.54
DJ Industr Average 24'706.35
Petrole Brut Baril 62.70
Gold 1 Kg 41'024.50
SNB Kassazinssa 10J -0.099%
EUR/CHF 1.1312
USD/CHF 0.9958
Source de données:  SIX Financial Information SA