Logo money-net.ch

Vue d'ensemble

Some text
Nom Dernier +/- +/-% Date/Heure
SMI 9'319.42 -134.63 -1.42% 17:30:40
SPI 11'061.88 -148.24 -1.32% 17:30:40
SLI Swiss Leader Pr 1'427.44 -25.97 -1.79% 17:30:40

Chart SMI

Top/Flop SMI

Pas de données
Some text
Nom +/-%
Adecco Group N -3.85%
ABB N -3.39%
LafargeHolcim N -3.21%
CS Group N -3.13%
Lonza Grp N -2.93%

News

  • 18:15:00 Bourse Zurich: le SMI termine la semaine sur une note nettement négative

    Bourse Zurich: le SMI termine la semaine sur une note nettement négative

    22.03.2019 | 18:15:00

    Zurich (awp) - La Bourse suisse a connu un gros coup de fatigue vendredi. Après avoir débuté dans le vert, le marché a plongé dans le rouge lors de la première heure de transactions. Le SMI est par la suite repassé largement sous les 9400 points, s'approchant même à moins de 15 points des 9300 sur la fin.

    A New York, Wall Street reculait nettement en matinée, affectée par des inquiétudes des investisseurs sur l'économie mondiale après des statistiques décevantes en zone euro, qui se répercutaient également sur le marché obligataire.

    Fait marquant, peu après l'ouverture, le taux d'intérêt à 10 ans sur le marché obligataire est même passé en dessous de celui sur la dette à trois mois, un phénomène communément appelé "inversion de la courbe des taux". Cette inversion est une forme d'anomalie du marché, qui a précédé de quelques trimestres la quasi-totalité des récessions américaines ces dernières décennies.

    Le SMI a fini en baisse de 1,42% à 9319,42 points, avec un plus bas à 9313,56 et un plus haut à 9482,58. Sur une semaine, l'indice phare de SIX a perdu 1,7%. Le SLI a perdu 1,79% à 1427,44 points vendredi et le SPI 1,32% à 11'061,88 points. Les 30 valeurs vedettes ont fini dans le rouge.

    Novartis (-0,1%) a fait la "moins pire" performance, suivi par Swisscom (-0,2%) et Roche (-0,5%).

    Novartis a agendé au 9 avril la double cotation de sa filiale Alcon. Cette dernière délogera d'emblée l'une des vingt sociétés de l'indice phare de la place zurichoise. Sur le marché, les "favoris" de cette éjection sont Adecco (-3,9%) et SGS (-1,9%).

    Le 3e poids lourd, Nestlé (-1,7%), a en revanche reculé plus nettement.

    Avec Adecco, les plus gros perdants du jour sont Clariant (-4,1%) et ABB (-3,4%). Baader Europe a raboté l'objectif de cours pour la multinationale de l'électrotechnique tout en confirmant "buy". Les analystes voient un potentiel de hausse de 18% pour l'action et estiment que le groupe devrait être en mesure, à moyen terme, d'économiser 500 millions de dollars chaque année. Ils notent cependant que l'impact positif de la restructuration ne sera visible qu'à partir de 2021.

    Les bancaires n'ont pas échappé à la tendance: Julius Bär a cédé 2,8%, UBS 2,6% et Credit Suisse 3,1%. Julius Bär pourrait aussi faire les frais de l'arrivée d'Alcon au SMI. Quant à Credit Suisse, il a publié son rapport annuel qui, hormis l'envol du salaire de son patron, ne recèle pas de grosses surprises.

    Sur le marché élargi, l'organisateur de foires et salons MCH (-7,9%) a publié de nouvelles pertes sur l'exercice 2018 et prévoit de réitérer sa contre-performance sur l'année en cours. Le groupe bâlois est empêtré dans un processus de restructuration et a décidé de mettre un terme à plusieurs manifestations, dont le Comptoir Suisse de Lausanne.

    Le fournisseur de composants électroniques Schaffner (-6,5%) a publié un avertissement sur résultats. Le chiffre d'affaires risque de s'affaisser en dessous de son niveau de l'an dernier et la marge Ebit de 8 à 10% visée à moyen terme ne sera probablement pas atteinte avant l'année prochaine, a-t-il annoncé, mettant en cause la faible demande enregistrée par sa division Automotive.

    Le développeur d'infrastructures de tri et de convoyage Interroll (+5,7%) a confirmé les résultats record qu'avaient laissé augurer les chiffres préliminaires publiés fin janvier. Les attentes les plus optimistes du marché ont été dépassées à tous les niveaux. Le groupe envisage son avenir sous les meilleurs auspices. Le dividende sera augmenté d'un tiers à 22 francs.

    La société immobilière Plazza (stable) a amélioré sa rentabilité l'an dernier, augmentant son résultat d'exploitation de plus de moitié et dépassant ses propres attentes. Le taux de vacance des immeubles a presque diminué de moitié et l'optimisme est de mise pour l'exercice en cours.

    Le concepteur tessinois de dispositifs médicaux Medacta a détaillé son projet d'introduction en Bourse, qui devrait survenir autour du 4 avril. Le groupe tessinois compte engranger jusqu'à 680 millions de francs dans l'opération, prévue le 4 avril. La capitalisation boursière devrait avoisiner les 2 milliards.

    rp/vj

    Imprimer
  • 11:30:00 Bourse Zurich: l'optimisme prudent a laissé place à un pessimisme marqué

    Bourse Zurich: l'optimisme prudent a laissé place à un pessimisme marqué

    22.03.2019 | 11:30:00

    Zurich (awp) - La Bourse suisse avait abandonné à l'approche de la mi-journée ses maigres gains de l'entame de séance, pour reprendre le chemin de la cave déjà adopté sur les deux dernières séances. Dans un contexte toujours tendu de Brexit incertain et de bisbilles commerciales sino-américaines, le recul de la croissance en zone euro semblait avoir affecté l'optimisme des détenteurs de capitaux.

    Sur le front des nouvelles d'entreprises, Novartis a agendé au 9 avril la double cotation de sa filiale Alcon. Cette dernière devrait d'emblée déloger l'une des vingt sociétés de l'indice phare de la place zurichoise.

    A 10h55, le Swiss Market Index (SMI) abandonnait 0,31% à 9424,76 points, le Swiss Leader Index (SLI) 0,50% à 1446,08 points et le Swiss Performance Index (SPI) 0,24% à 11'182,78 points. Sur les trente valeurs vedettes, 24 cédaient du terrain, Swisscom tergiversait et cinq prenaient de l'embonpoint.

    Novartis (+0,3%) avait pris place dans le bon wagon, derrière toutefois son concurrent Roche (+0,4%) et surtout l'imprévisible AMS (+1,3%). Le principal poids lourd de l'indice Nestlé cédait 0,3%.

    Le fond du classement était occupé par ABB (-1,9%). Baader Europe a raboté l'objectif de cours pour la multinationale de l'électrotechnique.

    Credit Suisse (-1,1%) a publié son rapport annuel qui, hormis l'envol du salaire de son patron, ne recelait pas de grosses surprises. Les autres bancaire Julius Bär (-0,8%) et UBS (-0,7%) se retrouvaient également à la peine.

    Sur le marché élargi, l'organisateur de foires et salons MCH (-4,5%) a publié de nouvelles pertes sur l'exercice 2018 et prévoit de réitérer sa contre-performance sur l'année en cours.

    La société immobilière Plazza (inchangé) a amélioré sa rentabilité l'an dernier. Le développeur d'infrastructures de tri et de convoyage Interroll (+7,4%) augmentera la rémunération de ses actionnaires au titre de 2018.

    Le fournisseur de composants électroniques Schaffner (-6,1%) a publié un avertissement sur résultats.

    Le concepteur tessinois de dispositifs médicaux Medacta a détaillé son projet d'introduction en Bourse, qui devrait survenir autour du 4 avril.

    jh/buc

    Imprimer
  • 09:32:05 Bourse Zurich: modeste rebond en ouverture après deux séances de recul

    Bourse Zurich: modeste rebond en ouverture après deux séances de recul

    22.03.2019 | 09:32:05

    Zurich (awp) - La Bourse suisse a entamé la séance de vendredi sur une note prudemment optimiste, après cédé du terrain sur les deux dernières sessions. Le feuilleton du Brexit continue d'occuper les esprits, tout comme la bisbille commerciale entre Pékin et Washington.

    Après la Réserve fédérale (Fed) américaine mercredi soir, la Banque nationale suisse (BNS) et la Banque d'Angleterre ont reconduit jeudi leurs politiques monétaires accommodantes. Les analystes de Credit Suisse préconisent dans une note matinale de tester la "patience" revendiquée par le garant américain de la stabilité monétaire.

    Sur le front des nouvelles d'entreprises, Novartis a agendé au 9 avril la double cotation de sa filiale Alcon. Cette dernière devrait d'emblée déloger l'une des vingt sociétés de l'indice phare de la place zurichoise.

    A 09h18 le Swiss Market Index (SMI) grappillait 0,08% à 461,04 points, le Swiss Leader Index (SLI) 0,14% à 1455,30 points et le Swiss Performance Index (SPI) 0,15% à 11'227,42 points. Sur les trente valeurs vedettes, 22 prenaient de l'embonpoint, cinq hésitaient sur la direction à suivre et trois se contractaient.

    Novartis (+0,4%) naviguait en milieu de classement, tout comme le bon de jouissance Roche (+0,3%). Le troisième poids lourds Nestlé en revanche (-0,2%) portait le bonnet d'âne.

    Credit Suisse (+0,1%) a publié son rapport annuel qui, hormis l'envol du salaire de son patron, ne recelait pas de grosses surprises. Les autres bancaire UBS (+0,1%) et Julius Bär (+0,5%) évoluaient en ordre dispersé

    ABB (-0,2%) a essuyé un coup de rabot sur son objectif de cours par Baader Europe.

    Sur le marché élargi, l'organisateur de foires et salons MCH (-5,0%) a publié de nouvelles pertes sur l'exercice 2018 et prévoit de réitérer sa contre-performance sur l'année en cours.

    La société immobilière Plazza (+0,8%) a amélioré sa rentabilité l'an dernier. Le développeur d'infrastructures de tri et de convoyage Interroll (+7,7%) augmentera la rémunération de ses actionnaires au titre de 2018.

    Le fournisseur de composants électroniques Schaffner (-6,1%) a publié un avertissement sur résultats.

    Le concepteur tessinois de dispositifs médicaux Medacta a détaillé son projet d'introduction en Bourse, qui devrait survenir autour du 4 avril.

    jh/ck/fr

    Imprimer
  • 08:46:19 Bourse Zurich: modeste rebond attendu

    Bourse Zurich: modeste rebond attendu

    22.03.2019 | 08:46:19

    Zurich (awp) - La Bourse suisse s'acheminait vendredi vers une entame de séance positive, après ses récents reculs. Le feuillleton du Brexit continue d'occuper les esprits, tout comme la bisbille commerciale entre Pékin et Washington. Sur le front des nouvelles d'entreprises, Novartis a agendé au 9 avril la double cotation de sa filiale Alcon. Cette dernière devrait d'emblée déloger l'une des vingt sociétés de l'indice phare de la place zurichoise.

    A 08h30, le préSMI compilé par Julius Bär s'appréciait de 0,18% à 9471,13 points.

    Novartis (+0,4%) occupait la pole position sur la grille de départ. Nestlé et Roche (+0,1% dans les deux cas) restaient quelque peu en retrait.

    Credit Suisse (+0,2%) a publié son rapport annuel qui, hormis l'envol du salaire de son patron, ne recelait pas de grosses surprises. Les autres bancaire UBS (+0,2%) et Julius Bär (+0,1%) s'inscrivaient aussi dans la tendance.

    ABB (+0,2%) résistait au coup de rabot passé sur son objectif de cours par Baader Europe.

    Sur le marché élargi, MCH a publié de nouvelles pertes et prévoit de poursuivre sur la lancée. Plazza a amélioré sa rentabilité. Interroll augmentera la rémunération de ses actionnaires au titre de 2018 et Schaffner a publié un avertissement sur résultats. Aucun de ces titres ne figuraient dans le recensement avant-Bourse de Julius Bär.

    jh/ck

    Imprimer
  • 08:27:43 Principales informations avant-Bourse

    Principales informations avant-Bourse

    22.03.2019 | 08:27:43

    Zurich (awp) - Ci-dessous, résumé des principales informations économiques et financières:

    INDICES BOURSIERS
    - SMI avant-Bourse:           +0,18% à   9471 points (à 08h20)
    - SMI (jeudi):                -0,10% à   9454,05 points
    - SLI (jeudi):                -0,30% à   1453,41 points
    - SPI (jeudi):                -0,00% à 11'210,12 points
    - CAC 40 (jeudi):             -0,07% à   5378,85 points
    - Dax (jeudi):                -0,46% à 11'549,96 points
    - FTSE-100 (jeudi):           +0,88% à   7355,31 points
    - Dow Jones (jeudi):          +0,84% à 25'962,51 points
    - Nasdaq Comp (jeudi):        +1,42% à   7838,96 points
    - S&P 500 (jeudi):            +1,09% à   2854,88 points
    - Nikkei (vendredi):          +0,09% à 21'627,34 points
    AMBIANCE
    - le feuilleton Brexit se poursuit
    NOUVELLES D'ENTREPRISES
    SMI/SLI:
    - Novartis: externalisation d'Alcon prévue pour le 9 avril
                Alcon dispose de 3,5 mrd USD de financement externe
    - Credit Suisse: le patron Tidjane Thiam a touché 12,65 (9,7) mio CHF en 2018
                     93,5 (69,9) mio CHF pour l'ensemble de la direction en 2018
                     Christian Gellerstad et Shan Li proposés au conseil
    SPI:
    Plazza 2018: revenus des immeubles 20,65 mio CHF (15,7 mio)
                 bénéfice net avant revalorisations 13,7 (8,8) mio CHF
                 bénéfice net 23,6 (17,0) mio CHF
                 dividende de 5 (4) CHF par nominative A, 1 (0,8) par nom. B
           2019: hausse d'environ 15% du produit des immeubles attendue
    - Mikron: Veraison céde ses parts
    - MCH Group 2018: chiffre d'affaires 522,8 (493,3)0 mio CHF
                      perte sèche 190,4 (110,9) mio CHF
                      correctifs valeur bâtiments 132,3 mio CHF
                      frais de restructuration 40,5 mio CHF
                      le conseil recommande de se passer de dividende
                2019: frais de restructuration et nouvelles pertes au programme
    - Interroll 2018: Ebitda 93,2 mio CHF (cons. AWP: 86,6 mio)
                      bénéfice net 51,8 mio CHF (cons. AWP: 50,6 mio)
                      dividende 22,00 (16,50) CHF par titre (cons. AWP: 18,70)
                2019: projets d'extensions des capacités
    - Schaffner 2018/19: recul attendu du chiffre d'affaires
                objectif Ebit entre 8 et 10% pas pour cette année
    PME/SOCIÉTÉS NON COTÉES SUR SIX
    - Medacta IPO: premier jour de cotation attendu autour du 4 avril
                   fourchette d'émission de 88 à 104 CHF
                   mise en circulation 6,55 mio d'actions existantes
                   le volume d'émission représente 593 mio CHF
                   capitalisation boursière jusqu'à 2,1 mrd CHF
                   dividende prévu pour 2019, taux de versement entre 20 et 30%
                   2019: croissance des ventes attendue autour de 15%
                         marge Ebitda de 31 à 33%
    BASELWORLD 2019:
    - ras
    SMI/SLI/SPI/PME/SOCIÉTÉS NON COTÉES JEUDI
    - Transports publics: pas de hausse de la sous-traitance aux TPG
    - Adval Tech 2018: prestation totale 198,2 (207,9) millions de francs
                       bénéfice net 8,8 (8,7) millions de francs
                 2019: environnement exigeant, pas de prévision
    - Swiss Deluxe Hotels croît grâce à ses hôtes suisses et étasuniens
    - DKSH: les actionnaires ont tout accepté, trois nouveaux administrateurs
    - BB Biotech: les actionnaires ont accepté toutes les propositions
    - Pistor gonfle ses recettes mais grignote ses bénéfices
    - L'agence de presse IRIN à Genève devient The New Humanitarian
    - Loeb de justesse dans le vert en 2018, d'Uscio à la présidence
    - Sunrise s'estime en bonne voie pour reprendre UPC
    - Migros va renouveler son organe de surveillance
    NOUVELLES D'ENTREPRISES/ÉCONOMIQUES/ASSEMBLÉES GÉNÉRALES ATTENDUES
    09:00  Interroll: CP résultats 2018
    09:30  CP Hostettler: tendances salariales 2019, Zurich
    10:00  SFAMA: Swiss Funds & Asset Management Forum
    10:30  MSCI/Wüest: indice immobilier 2018, Zurich
    14:00  SGS: Assemblée générale, Genève
    PRESSE DU JOUR
    - ras
    DONNÉES MACROÉCONOMIQUES SUISSES ET INTERNATIONALES
    jeudi: 
    - ras
    aujourd'hui: 
    (à 08h20)
    - EUR/CHF: 1,1295
    - USD/CHF: 0,9923
    - future Conf: - (jeudi: +44 pb à 158,06%)
    - taux au comptant: - (jeudi: -0,326%)
    - Japon: l'inflation à +0,7% en février, léger reflux par rapport à janvier
    DIVERS
    jeudi:
    Suisse:
    - Le National veut un salaire minimum pour les travailleurs détachés
    - Recherche agricole: le National maintient la pression concernant Agroscope
    - Huile de palme: le National refuse de prendre des mesures plus strictes
    - Télévision: une nouvelle chaîne locale en Ajoie
    - Les Suisses mangent toujours plus de fromage
    international:
    - L'UE propose à Londres deux options pour un report du Brexit
    - Brexit: l'UE planche sur un report du divorce au 22 mai
    - Les perspectives de croissance pour les Etats-Unis sont "solides" (FMI)
    aujourd'hui:
    Suisse:
    - ras
    international:
    - ras
    plus tard:
    - prochaine échéance Eurex: 19 avril
    - offres de rachat: 
      Ceva: CMA CGM SA offre 30 francs/action (délai supplémentaire
      du 19.3 au 2.4)
      Edmond de Rothschild: Familie B. Rothschild offre 17'945 francs/action
      (délai du 9.5 au 6.6)
    - prochaines cotations sur SIX:
      Alcon (séparation de Novartis, cotation prévue au S1 2019)
      SIX: Alcon entrera directement au SMI
      Medacta (annoncée pour le 2e trimestre)
      Stadler (dans les "prochains mois")
    HORS DIVIDENDE
    aujourd'hui:
    - ras
    plus tard: 
    25.03:
    - BB Biotech (3,05 francs)
    - DKSH (1,85 franc)
    26.03:
    - SGS (78,00 francs)
    28.03:
    - Schindler (4,0 francs)
    01.04:
    - Autoneum (3,60 francs)
    - Givaudan (60,0 francs)
    - implenia (0,50 franc)
    - Zehnder (0,80 franc)
    02.04:
    - Also (3,0 francs)
    - Energiedienst (0,75 franc)
    - Inficon (17,0 francs)
    - Swiss Prime Site (3,80 francs)
    - Valora (12,50 francs)
    03.04:
    - Belimo (100,0 francs)
    04.04:
    - Clariant (0,55 franc)
    - Mobimo (10,0 francs)
    - Swisscom (22,0 francs)
    - Vontobel (2,10 francs)
    05.04:
    - Geberit (10,80 francs)
    - Sulzer (3,50 francs)
    - Zurich Insurance (19,0 francs)
    08.04:
    - Bobst (1,50 franc)
    - Intershop (22,0 francs)
    - PSP (3,50 francs)
    09.04:
    - Mobilezone (0,60 franc)
    - Rieter (5,0 francs)
    - Straumann (5,25 francs)
    - Tamedia (4,50 francs)
    10.04:
    - Bossard (4,50 francs)
    - Forbo (21,0 francs)
    - SHL (1,0 dollar)
    11.04:
    - Gurit (20,0 francs)
    - Oerlikon (1,0 franc)
    - Sika (2,05 francs)
    - VZ (4,90 francs)
    - Zug Estates (28,0 francs)
    12.04:
    - Ascom (0,45 franc)
    - Bachem (2,75 francs)
    - Huber+Suhner (2,50 francs)
    - Julius Bär (1,50 franc)
    - Kudelski (0,10 franc)
    - Sunrise (4,20 francs)
    - Tornos (0,28 franc)
    15.04:
    - Emmi (9,0 francs)
    - Nestlé (2,45 francs)
    - Orior (2,24 francs)
    - SFPI (3,60 francs)
    16.04:
    - Allreal (6,50 francs)
    - Arbonia (0,20 franc)
    - Hochdorf (4,0 francs)
    - Hiag (3,90 francs)
    - Schweiter (40,0 francs)
    - Titlis (9,40 francs)
    18.04:
    - Conzzeta (18,0 francs)
    - IVF Hartmann (2,50 francs)
    - Komax (7,0 francs)
    23.04:
    - Adecco (2,50 francs)
    - Bucher (8,0 francs)
    - BVZ Holding (14,0 francs)
    - Cembra Money Bank (3,75 francs)
    - Georg Fischer (25,0 francs)
    - Siegfried (2,60 francs)
    - SIG Combibloc (0,35 franc)
    - Swiss Re (5,60 francs)
    - BC du Valais (3,35 francs)
    24.04:
    - Fundamenta Real Estate (0,50 franc)
    - Lonza (2,75 francs)
    26.04:
    - BC Bâle-Ville (3,10 francs)
    - BC de Saint-Gall (16,0 francs)
    - Vetropack (50,0 francs)
    29.04:
    - Flughafen Zürich (6,90 francs)
    ¨
    30.04:
    - Edmond de Rothschild (Suisse) (2445 francs)
    - BC de Glaris (1,0 franc)
    - Starrag (1,00 franc)
    - U-blox (1,60 franc)
    02.05:
    - Bâloise (6,0 francs)
    03.05:
    - Feintool (2,0 francs)
    - SFS (2,0 francs)
    - Swiss Life (16,50 francs)
    06.05:
    - BC Vaudoise (35,0 francs)
    - Galenica (1,70 franc)
    - UBS (0,70 franc)
    07.05:
    - Helvetia (24,0 francs)
    - Lindt&Sprüngli (N 1000 francs, BP 100 francs)
    - Metall Zug (7,0 francs)
    - BC de Zoug (220 francs)
    09.05:
    - Kühne+Nagel (6,00 francs)
    10.05:
    - Vifor (2,0 francs)
    13.05:
    - Panalpina (3,75 francs)
    15.05:
    - Pargesa (2,56 francs)
    17.05:
    - Partners Group (22,0 francs)
    - Temenos (0,75 franc)
    20.05:
    - Valiant (4,40 francs)
    - VAT (4,0 francs)
    22.05:
    - APG SGA (10,0 francs)
    27.05:
    - Swatch porteur (8,0 francs)
    - Swatch nominative (1,60 franc)
    17.06:
    - BC de Thurgovie (2,80 francs)
    RATING DE CRÉDIT
    jeudi: 
    - Lafargeholcim: S&P relève la perspective à "stable", rating BBB/A-2 inchangé
    aujourd'hui:
    - Alcon: Moody's émet une note de crédit "Baa2", perspective "stable"
    EMPRUNTS
    - ras
    ANNONCES DE PARTICIPATIONS:
    - Givaudan: Blackrock étoffe son exposition à 5,09%
    - Galenica: Norges Bank franchit un seuil, à 3,02%
    - Forbo: This E. Schneider passe sous un seuil, à 2,994%
    

    jh/fr

    Imprimer
  • 21.03.2019 Bourse Zurich: le SMI dans le rouge, mais se redresse après la BNS

    Bourse Zurich: le SMI dans le rouge, mais se redresse après la BNS

    21.03.2019 | 18:15:00

    Zurich (awp) - La Bourse suisse a fini sur une note négative jeudi. Le SMI, qui avait chuté un moment sous les 9400 points, s'est toutefois bien repris après les annonces de politique monétaire sans surprise de la Banque nationale suisse (BNS), tout en ne parvenant juste pas à repasser dans le vert.

    A New York, Wall Street gagnait un peu de terrain en matinée. Les investisseurs hésitaient sur la dynamique à suivre au lendemain des annonces de la Réserve fédérale (Fed), diversement interprétées.

    La Fed table désormais sur une croissance économique de 2,1% pour 2019 contre 2,3% lors de sa dernière estimation en décembre. L'inflation devrait, quant à elle, atteindre 1,8% contre une projection de 1,9% précédemment. Cette baisse des perspectives continuait de peser sur les rendements du marché obligataire.

    "La chute du marché obligataire est inquiétante, car elle reflète l'idée que la Fed a raison de maintenir ses taux bas en raison de la déception à l'horizon pour la croissance et l'inflation", a analysé Patrick O'Hare de Briefing.

    Certains se demandent même aujourd'hui si le ver n'était pas déjà dans le fruit depuis plusieurs mois, avant la pause de la Fed, et si l'institution n'a pas commis une erreur en remontant ses taux quatre fois en 2018.

    "S'ils avaient écouté les banquiers centraux étrangers les suppliant d'arrêter les hausses de taux, ils n'auraient peut-être pas ralenti l'économie mondiale autant qu'ils l'ont fait", a jugé Chis Low de FTN Financial.

    La BNS a laissé ses principaux taux directeurs inchangés, au même titre que ses prévisions de croissance. Elle a par contre abaissé ses attentes en matière d'inflation.

    Le SMI a fini en recul de 0,10% à 9454,05 points, avec un plus bas à 9394,71 et un plus haut à 9458,65. Le SLI a cédé 0,30% à 1453,41 points et le SPI a fini à l'équilibre à 11'210,12 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 19 ont reculé et 11 progressé.

    Les trois bancaires du SMI, Credit Suisse (-2,0%), Julius Bär (-1,7%) et UBS (-1,6%) ont reculé le plus nettement.

    JPMorgan a abaissé l'objectif de cours de l'action de la banque aux trois clés et confirmé "overweight". L'analyste reste convaincu du potentiel de la banque sur le long terme au lendemain des propos du directeur général Sergio Ermotti au sujet de la marche des affaires au premier semestre 2018.

    LafargeHolcim (-1,1%) a souffert après que Deutsche Bank a relevé l'objectif de cours et confirmé "buy". L'analyste estime que les remaniements de portefeuille, les mesures d'optimisation et l'accent exercé sur le flux de trésorerie soutiennent l'attractivité du titre.

    SGS (-1,0) a vu sa recommandation ramenée à "sell" de "neutral" et l'objectif de cours abaissé par Goldman Sachs. L'analyste anticipe toujours un rendement élevé des capitaux investis et une croissance organique proche de 5%, mais tout cela est déjà largement pris en compte dans le cours actuel.

    Goldman Sachs a relevé l'objectif de cours de Geberit (-0,3%) et confirmé "sell". Après les chiffres 2018, l'analyste a revu son modèle. Il redoute un tassement des marges en deçà des objectifs à moyen terme sur l'année en cours.

    Dans le camp des gagnants, la volatile AMS (+3,2%) monte sur la première marche du podium devant Logitech (+1,2%) et Nestlé (+0,8%). Novartis (+0,3%) a aussi soutenu l'indice, alors que Roche (-0,1%) a cédé un peu de terrain.

    Vontobel a relevé l'objectif de cours de Swisscom (+0,6%) et confirmé "hold". L'analyste a modéré ses projections de tassement de l'excédent brut d'exploitation sur le premier trimestre 2019.

    Sur le marché élargi, Zur Rose (-5,3%), Meyer Burger (-3,6%) et Metall Zug (+2,2%) ont dévoilé leurs résultats annuels. Le groupe industriel zougois évalue l'opportunité d'autonomiser sa division appareils ménagers V-Zug et d'éventuellement la coter en Bourse.

    rp/buc

    Imprimer
  • 21.03.2019 Bourse Zurich: le SMI remonte doucement la pente après la BNS

    Bourse Zurich: le SMI remonte doucement la pente après la BNS

    21.03.2019 | 11:30:00

    Zurich (awp) - La Bourse suisse limitait ses pertes jeudi en fin de matinée, après des annonces de politique monétaire sans surprise de la Banque nationale suisse (BNS). Après la Réserve fédérale américaine (Fed) la veille, ce sera encore au tour de la Banque d'Angleterre (BoE) de dévoiler sa décision de politique monétaire.

    La Fed a drastiquement changé de cap mercredi en renonçant à relever ses taux d'intérêt cette année, dans la perspective d'un ralentissement plus marqué de la croissance aux Etats-Unis et d'une inflation toujours plus contenue. La banque centrale table sur une expansion de 2,1% pour 2019, contre 2,3% estimée en décembre. L'inflation devrait atteindre 1,8%, contre une projection de 1,9% précédemment.

    Après ces annonces, Wall Street a clôturé en ordre dispersé, partagée entre la satisfaction de voir un coup d'arrêt aux hausses de taux cette année, mais inquiète du ralentissement économique.

    La Banque nationale suisse (BNS) a quant à elle laissé ses principaux taux directeurs, ainsi que ses prévisions de croissance inchangés. Elle a par contre abaissé ses attentes en matière d'inflation.

    Sur le front politique, Theresa May va présenter ce jeudi à Bruxelles sa demande d'un report de trois mois du Brexit, censé avoir lieu dans huit jours, face à des dirigeants européens lassés des atermoiements britanniques et décidés à poser leurs conditions.

    A 10h51, le SMI ne perdait plus que 0,25% à 9439,89 points, après un plus bas de séance à 9396,00 points. Le SLI reculait de 0,39% à 1451,98 points et le SPI abandonnait 0,17% à 11'191,13 points. Huit des 30 valeurs vedettes montaient et les 22 autres cédaient leurs gains.

    Les bancaires plongeaient dans le fond du classement avec Credit Suisse (-1,7%) et UBS (-1,5%). SGS (-1,4%) les suivait de près, après avoir vu sa recommandation et l'objectif de cours abaissés par Goldman Sachs.

    AMS (+1,7%) amplifiait par contre ses gains et restait en tête de l'indice vedette, après s'être nettement repliée la veille. Le fabricant de semi-conducteurs était suivi par le poids lourd Nestlé (+0,7%), ainsi que les valeurs technologiques Logitech (+0,5%) et Temenos (+0,4%).

    Sur le marché élargi, l'actualité était un peu plus animée avec les résultats de Zur Rose (-5,7%), Meyer Burger (-4,2%) et Metall Zug (+2,8%). Ce dernier évalue l'opportunité d'autonomiser sa division appareils ménagers V-Zug et d'éventuellement la coter en Bourse.

    Des mouvements importants étaient également enregistrés par GAM (-2,8%), EFG International (-2,8%) et Kudelski (-2,7%), alors qu'U-Blox (+1,8%) et VAT (+0,9%) accéléraient.

    al/fr

    Imprimer

Indicateurs

Some text
Nom Dernier Tend.
SMI 9'319.42
DAX 11'364.17
DJ Industr Average 25'502.32
Petrole Brut Baril 68.30
Gold 1 Kg 41'962.50
SNB Kassazinssa 10J -0.380%
EUR/CHF 1.1228
USD/CHF 0.9935
Source de données:  SIX Financial Information SA